Le jeûne hypermoderne

Illustration : Quelle image pour représenter le jeûne = l’abstention ? Une promenade dans les images en stock nous amène sur le signe « om » ; l’occasion de mettre un lien vers le site Les sons et musiques qui guérissent

Un site dédié au jeûne hypermoderne

Quelques articles ciblés sur ce qui nous intéresse vraiment.

Nourrir le système immunitaire puis affamer le cancer

Le débat sur le jeûne est-il complètement « à côté de la plaque » = à côté du cancer ?
Bruno Raynard, chef de l’unité de diététique et de nutrition à l’Institut Gustave-Roussy (Villejuif), indique que « {l’affirmation qui donne le jeûne comme méthode anti-cancer} est issue de travaux expérimentaux conduits sur les animaux, en particulier chez les souris. Certains donnent effectivement des résultats probants. Mais il existe aussi des études chez l’animal non concluantes.
On sait que le cancer est combattu par un organisme correctement alimenté.
Voir article sur l’alimentation anti-cancer.
Il existe des cancers où l’on n’est pas pressé.
Il existe des cancers où RIEN n’est proposé.
La vraie expérience avec les souris et avec les humains devrait comporter deux temps :
– sept mois d’alimentation anti-cancer + plantes anti-cancer -> observation du résultat
– selon le résultat : jeûne
Soit le cancer a été guérit et le jeûne pourra être considéré comme un outil de nettoyage et de transition.
Soit il faut terminer la guérison du cancer par le jeûne.

.

.

  

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s